Workplace, un concurrent de plus pour Slack!

DOCUMENTATION GRATUITE

web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :




* Sauf week-end et jours fériés

> Blog > Workplace, un concurrent de plus pour Slack!

Si vous avez suivi l’actualité web ces derniers mois, vous avez sans doute remarqué la bataille qui se livre concernant les outils collaboratifs tels que Slack. Facebook enrichit son panel avec son propre outil de collaboration nommé Workplace. Même s’il est sorti depuis l’année dernière, pourquoi en parle-t-on seulement maintenant ?

Mais avant tout, si le travail d’équipe n’est pas le centre de vos préoccupations, il est probable que ces termes restent encore vagues dans votre esprit. Intéressons-nous d’abord à les définir.

L’apparition des outils collaboratifs

Fini le Google Drive et autres outils de partage, passons maintenant aux outils collaboratifs.
Ces outils mettent en avant de façon inédite le travail d’équipe en gardant la possibilité de partages de fichiers dans un serveur commun tout en y ajoutant des salons de discussion configurables suivant le besoin du manager et de ses collaborateurs. Suivant l’outil, des logiciels annexes peuvent s’y intégrer pour y ajouter des fonctionnalités.

Workplace, le dernier né de Facebook

Workplace est disponible aux entreprises depuis le 10 octobre 2016 mais seulement en version payante. Dans le but de se positionner au niveau de ses concurrents, pour la plupart proposant une version gratuite, Workplace les imite en adoptant un accès libre et gratuit.
Son atout principal réside au fait qu’il ne perd pas les utilisateurs dans de nouveaux procédés propres à l’outil ; en effet, sa déclinaison est semblable à l’utilisation standard qu’on en fait mais avec la possibilité de créer son propre réseau social interne et une zone de stockage lors de partages de fichiers dans le groupe. Il y a donc bien moins de probabilité de perdre les personnes les moins aguerries à ce type d’outil dès la première utilisation.
La nouveauté réside dans la création de « team » et de projets accueillant chacune un salon de discussion et des publications. Chaque team peut avoir comme niveau de confidentialité :
– « Open » : tous les membres du groupe peuvent voir et interagir dans ce salon ;
– « Closed » : tous les membres du groupe peuvent voir le salon sans pouvoir y interagir ;
– « Secret » : seuls les invités du salon peuvent voir ce salon.
Reste à surveiller l’interopérabilité de l’outil : à l’avenir, pourra-il intégrer autant de logiciels (Dropbox, Trello, Google drive, etc.) que Slack ou Windows Team ?

Workplace

Lien vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=YSJHyfOUXhQ

Des outils en constante évolution

La famille s’agrandit jour après jour où chaque entreprise voulant grappiller  « une part du gâteau » dans ce domaine.

Hipchat, Typetalk, Discord, Windows Team, Slack, Workplace et très bientôt Hangout (meet et chat). Qui sera le prochain ?

Pour aller plus loin : http://www.leptidigital.fr/reseaux-sociaux/workplace-by-facebook-9355/

@RomLevava

Mots clés associés: , ,

L'avis de nos élèves : Esecad

4.3/5 sur 66 avis
Une très bonne école avec un bon suivi....
issiaga
Je n'ai eu pour le moment qu'un seul cours et deux devoirs donc je n'ai pas trop de recul mais pour le peu que j'ai eu, ça va....
florence
Bonne école, clair de s'y retrouver, bon accompagnement par l'équipe pédagogique....
elisa
Très bonne école à l’écoute de ses élèves...
stacy

Autres articles du Blog :