La gestion des graymails : un nouveau challenge pour les webmarketers

DOCUMENTATION GRATUITE

web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :




* Sauf week-end et jours fériés

> Blog > La gestion des graymails : un nouveau challenge pour les webmarketers

De nos jours, une boite mail reçoit en moyenne 14600 mails par an, un chiffre qui ne cesse de progresser. La raison ? Les internautes souscrivent de plus en plus (volontairement ou involontairement) à des bulletins d’information, des notifications…

Le « graymail » qu’est-ce que c’est ?
Le graymail est un terme regroupant les newsletters, les offres envoyées par mail et les notifications. L’utilisateur doit le plus souvent y être abonné pour les recevoir et donc avoir donné son accord.

Graymail VS Courrier indésirable
Le graymail n’est pas à confondre avec le courrier indésirable. En effet, le graymail a été autorisé par son utilisateur et provient d’une source fiable contrairement au courrier indésirable qui n’est pas sollicité et dont les sources sont souvent douteuses.
Le graymail étant autorisé, son contenu a le plus souvent une utilité pour le destinataire  contrairement au courrier indésirable dont le contenu peut ne pas correspondre à la cible ou être illégal.

Microsoft Outlook : la gestion programmée des graymails
Avec Outlook.com (le remplaçant de Hotmail)et sa technologie SmartScreen, Microsoft proposera une meilleure gestion des graymails permettant un classement des newsletters et des nouveautés sur les réseaux sociaux. Outlook proposera notamment un « nettoyage programmé ».

Un challenge pour les webmarketers
La gestion et la classification des graymails apparait comme un véritable challenge pour les webmarketers, obligés de repenser leurs campagnes d’emailing. Pour ne pas être considérés comme du SPAM, leurs emails devront être plus personnalisés, centrés sur les besoins spécifiques du destinataire.

En pratique…
Voici quelques pistes intéressantes pour améliorer ces campagnes d’emailing :
– Le « sticky content » ou contenu dynamique personnalisé peut être un moyen de garder l’intérêt du destinataire.
– Les envois ne doivent pas être faits trop fréquemment au risque de lasser le destinataire et qu’il n’ouvre plus du tout le mail. Il peut être également utile de tester différents horaires d’envoi.
L’objet du mail doit inciter le destinataire à l’ouvrir, il faut qu’il soit pertinent et clair tout en suscitant la curiosité.
Le choix des mots-clés quand à lui reste toujours un élément crucial pour une campagne d’emailing

Avec l’apparition de nouveaux outils de gestion des mails, plus que jamais, les webmarketers devront élaborer avec minutie leurs campagnes d’emailing.

Sources : LeJournalduNet et Microsoft

Mots clés associés:

L'avis de nos élèves : Esecad

4.3/5 sur 66 avis
L’enseignement à distance demande une grande autonomie mais le système me convient parfaitement. Les services de l’école sont toujours dis...
fatiha
Inscription simple, début de formation intéressant, il faut s'adapter au délai de correction des devoirs mais les différents services sont à...
anne
Formation intéressante, très bien faite, super suivi. A recommander...
david
Très bien structurée...
benjamin

Autres articles du Blog :