Le deep web, la face cachée d’Internet…

DOCUMENTATION GRATUITE

web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :




* Sauf week-end et jours fériés

> Blog > Le deep web, la face cachée d’Internet…

Le deep web, vous connaissez ? Non, non, ce n’est pas le nouveau site à la mode ou une application qui fait fureur ! C’est Internet version réseau caché, secret, parallèle…

Bienvenue dans le deep web…

Pour accéder au deep web, l’Internet profond, inutile de vous ruer sur Google ou Yahoo.

Eh non, les moyens de connexion traditionnels ne fonctionnent pas dans ce cas car le deep web n’est pas indexé sur les moteurs de recherche classiques. Il faut passer par Tor, un réseau décentralisé qui permet la navigation anonyme, pour plonger dans cet Internet parallèle.

Inutile de vous dire qu’ici, on ne vend pas des jouets ou des vêtements ! Non, cet Internet-là, c’est celui des drogues, des armes, des faux papiers, de la pédopornographie, des hackers…

Bref, s’aventurer dans la jungle serait plus parlant comme image. Les visiteurs de ces sites se recrutent principalement parmi les criminels, donc, mais les activistes, les informaticiens, et les messieurs toutlemonde un peu curieux et avides de sensations fortes y naviguent également en tout anonymat pour s’y livrer à leurs activités.

Le nouvel eldorado du Net ?

Avec les nouvelles lois de surveillance du Net qui sont mises en place, il est fort probable qu’un nombre grandissant d’internautes seront tentés de se réfugier dans ce deep web pour ne pas être espionnés par l’État et préserver ainsi leur vie privée. Ils y côtoieront les hors-la-loi les plus variés qui continueront à s’y approvisionner pour toutes leurs activités illégales. Le tout en toute quiétude, puisque la surveillance du deep web par une quelconque autorité relève de l’utopie. Si on ne connaît pas leur existence, les adresses de ces sites sont en effet impossibles à retrouver. De plus, il faut taper un mot de passe pour accéder à leur contenu.

Autant dire que la mission est presque impossible pour les organismes officiels de surveillance.

images

Si on ajoute à cet arsenal anti-espionnage des copies miroir qui permettent à ces sites de rouvrir très rapidement et facilement s’ils viennent à être fermés par les autorités, on obtient un cocktail détonant. Même si les terroristes sont plutôt tournés vers les réseaux sociaux que vers le deep web à l’heure actuelle, la donne pourrait bien changer dans les prochains mois si la surveillance de l’Internet traditionnel s’intensifie.

Il y a donc fort à parier que le deep web va prendre une importance croissante dans les prochaines années…

Sources : © ROI de la Toile (Fabienne Bizet).

Mots clés associés:

L'avis de nos élèves : Esecad

4.2/5 sur 46 avis
Depuis le 26 Juin, j'ai commencé mes cours avec ESECAD et je suis vraiment satisfait.
Je commence avec 12 de moyennes générales.
Que...
guillaume
Inscription simple, début de formation intéressant, il faut s'adapter au délai de correction des devoirs mais les différents services sont à...
anne
L’enseignement à distance demande une grande autonomie mais le système me convient parfaitement. Les services de l’école sont toujours dis...
fatiha
Très bon début de formation,les chapitres sont très compréhensible .
Les formateurs sont disponible pour toutes informations, le seul b...
dh

Autres articles du Blog :