Le community manager, entre écran et terrain

DOCUMENTATION GRATUITE

web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :




* Sauf week-end et jours fériés

> Formation Web > Community Manager > Le community manager, entre écran et terrain

Loin d’être reposant, le métier de community manager demande une sacrée dose de courage. Qu’il soit salarié ou en indépendant, ce « gaga » des réseaux sociaux a un rôle pluridisciplinaire qui change au fil des possibilités offertes par le numérique.

Le community manager a divers rôles souvent imbriqués :

Derrière son écran, il :
– Elabore et suit une stratégie de communication en s’orientant sur les bons réseaux pour s’adresser aux bonnes cibles. Cette stratégie digitale fait naturellement partie de la politique de communication globale de l’entreprise,
– gère la présence d’une entreprise sur les réseaux sociaux,
– relève et modère ce qui se dit à son sujet : sa e-réputation,
– anime la communauté qui gravite autour d’elle,
– inscrit l’action digitale dans l’action physique, en relayant par exemple en direct une participation à un salon ou à un séminaire professionnel,
– entretien le dialogue avec les utilisateurs, afin de les fidéliser,
– valorise la marque en publiant les contenus appropriés aux bons horaires : vidéos, photos, infographies, revue de presse, story telling… Il peut également s’agir de relayer des informations issues du site web ou du blog de l’entreprise ou encore d’un acteur important de son secteur d’activité (réseau, fédération, salon…),
– organise des événements, des concours afin de faire réagir et d’impliquer les membres,
– met en place une veille stratégique vis-à-vis de la concurrence,
– interprète et propose une analyse des statistiques pour potentiellement ajuster la démarche de communication,
– est à l’affût des nouvelles fonctionnalités proposées sur les divers réseaux.

community-manager-formation1

Un métier en constante évolution :

A l’heure actuelle, un community manager peut être un freelance, mais peut aussi faire partie du service communication. Tout dépend des moyens qu’a l’entreprise qui a besoin de ses précieux services.

Déléguer vos actions digitales à un community manager en interne ou à une agence spécialisée sur le sujet vous permet de :
– gagner du temps, car toutes ces actions sont très chronophages – encore plus lorsque l’on débute,

– devenir vigilant et de ne pas vous disperser si vous souhaitez vous impliquer sur plusieurs réseaux,

– avoir une vue d’ensemble très nette des avancées de votre e-réputation, des échecs et succès des actions entreprises, grâce à des points d’étape recensant statistiques et autres indices importants (fréquentation, retours utilisateurs…).

Sources : ©ROI de la Toile (Emmanuelle Orvain).

L'avis de nos élèves : Esecad

4.2/5 sur 45 avis
Très bonne école...
gargouri
Très réactif et à l écoute des élèves .Pour le peu que je connais,monsieur Diop est super!...
michel
bien...
damien
Tout est clair et bien encadré. Ce dès l'inscription.Le programme d'étude est clair. Les cours sont accessible et simple. Cependant il faudrai...
cyril

Autres articles du Blog :