Un cahier des tendances pour le salon Marketing Point de Vente

DOCUMENTATION GRATUITE

web call back

Rappel immédiat et gratuit !

Besoin d'un conseil ? Nous vous appelons !*

Inscrivez votre numéro de téléphone
et cliquez sur valider.

Téléphone :




* Sauf week-end et jours fériés

> Formation Web > Webmarketer > Un cahier des tendances pour le salon Marketing Point de Vente

Alors que 72% des français continuent d’effectuer leurs achats en boutique, plutôt que sur Internet, les magasins physiques tiennent toujours autant de place dans les habitudes des consommateurs. Pour les commerçants, comprendre les évolutions et les tendances de la consommation sur les points de vente reste donc vital.

Organisé tous les deux ans et ce depuis près de 31 ans, le salon “Marketing Point de Vente” s’impose donc comme un événement incontournable pour aider les professionnels à mieux décrypter l’actualité du marketing at retail.

Cette année, ce salon se tiendra du 1er au 3 avril, à Paris, Porte de Versailles. Avec plus de 200 entreprises référentes, l’événement s’annonce comme une véritable vitrine des enjeux des points de vente à l’horizon 2014, et ce d’autant que cette édition s’annonce encore plus riche que les années précédentes. Car pour innover, le salon a décidé de présenter un temps fort inédit: un cahier des tendances dédié aux évolutions sociétales sur les points de vente ! Le point sur cette conférence plénière exclusive.

Inspiré du marketing de la mode, le cahier des tendances se veut une analyse prospective sur les évolutions d’un secteur d’activités.

Réalisé par Monique Large, fondatrice de Pollenconsulting, agence de conseil en innovation et design, ce cahier des tendances spécial “point de vente” a été élaboré à partir  d’interviews d’experts et de professionnels et s’articule autour de 7 évolutions majeures :

●     l’esthétisation du monde,

●     le vieillissement démographique,

●     le “transhumain” ou consommateur augmenté,

●     vivre mieux avec moins (l’économie de partage),

●     les nouvelles urbanités,

●     vivre ensemble (l’empathie, la civilité)

●     la culture “LOL”.

Si certaines de ces tendances peuvent être considérées comme acquises (comme l’esthétisation du monde ou la culture “LOL”) d’autres ne sont encore qu’émergentes (c’est le cas par exemple du consommateur transhumain ou augmenté ou du “vivre mieux avec moins”). Nous allons tâcher de vous présenter un bref tour d’horizon de ces 4 tendances :

L’esthétisation du monde

Cette première tendance fait référence à la volonté de plus en plus prégnante des consommateurs de retrouver sur leurs lieux d’achat une forme d’esthétisme et de design qui fait référence à la philosophie de la marque. Dans cet esprit, on peut ainsi citer les enseignes SushiShop, qui effectuent un important travail sur la présentation de leurs boutiques, ou encore, les magasins Yves Rocher, dont les enseignes sont pensées sur le thème du végétal.

Le “transhumain” ou consommateur augmenté

Cette tendance concerne les consommateurs adeptes du numérique, qui deviennent par moment mieux informés que les vendeurs eux-mêmes, ainsi que les enjeux liés à ce phénomène : comment y pallier et comment mieux former les vendeurs.

Le vivre mieux avec moins

Nul doute que l’économie du partage fait son bonhomme de chemin. Avec ce phénomène, le client participe à la mécanique de l’entreprise. Il peut ainsi s’agir du marché de l’occasion, de la revente ou de l’échange, et ce, pour des biens ou pour des services.

La culture “Lol”

Ce phénomène fait référence à la volonté des points de vente de proposer des expériences toujours plus ludiques, le divertissement devenant un facteur de séduction et de fidélisation. Tandis que le discours de la marque s’enrichit de second degré et d’humour, les lieux de vente deviennent également prétextes à des jeux et à des évènements.

Ces différents phénomènes seront ainsi discutés lors d’une table ronde qui aura lieu le 1er avril à 15h. Il s’agira de comprendre les impacts de ces tendances sur les 5 secteurs du marketing de point de vente : le PLV, l’aménagement du point de vente, le Digital instore/to the store, les Matériaux et les Retail services.

A la clé, les professionnels devraient ainsi obtenir toutes les informations pour impulser et conforter l’acte d’achat des consommateurs. Un événement à ne pas manquer !

Sources : Article proposé et rédigé par Calvïn Aaleci, exclusivement destiné à l’EMWeb – l’École des Métiers du Web. Remerciements à Nathalie Gonzalves, Webmarketeur, formatrice en Webmarketing pour Vioupic,

Mots clés associés:

L'avis de nos élèves : Esecad

4.2/5 sur 46 avis
Les explications à propos de la formation étaient très claires et convaincantes....
mbagnick
Ecole sérieuse, je recommande...
stéphane
Je n'ai eu pour le moment qu'un seul cours et deux devoirs donc je n'ai pas trop de recul mais pour le peu que j'ai eu, ça va....
florence
Très bon début de formation à poursuivre et à découvrir d'avantage....
sandrine

Autres articles du Blog :